Motifs et multiples

exposition collective

Motifs et Multiples, Galerie Louise et Médiathèque Françoise Sagan, Paris, du 13 mars 2018 au 15 mai 2018.

Bloc paysage, quatre ramettes de papier A4, 80gr/m². Reliure d’Hélène Pitassi en dos carré grecquée, collé.

Texte extrait du mémoire de 5e année de Louis Colin, novembre 2019

Bloc Paysage est une oeuvre réalisée en 2019 par l’artiste imprimeur havrais Yann Owens. Il s’agit d’un livre cubique de 2000 feuilles de papier machine a4, 80g, cousu et relié en dos carré collé. Sans couverture, sans contenu, sans séquence, il est question ici d’investir le livre là où il l’est si peu : un jaspage réalisé à l’encre offset sur la tranche crée un dégradé d’un violet profond vers le blanc.

Deuxième projet issu d’une réflexion menée lors de voyages en train par Yann Owens entre Paris et Le Havre, Bloc Paysage tente d’enfermer quelque chose d’infini, sans bornes, une atmosphère, dans un cadre : celui de l’objet livre. Épuré de l’anecdotique et du superficiel, l’impression sur la tranche du livre35 devient juste l’impression du paysage.

L’horizontalité du dégradé et le rapport de contraste entre les deux couleurs suffit subtilement à invoquer la notion d’horizon, et le paysage se matérialise sur la tranche du livre. Ce livre est une tentative de rendition de la qualité sublime36 du paysage.

On dépasse le contenu, la photographie, l’objet lui même devient paysage37. Paysage dans lequel il est possible d’interférer en manipulant le livre, une fente dans les pages, une ouverture créent par exemple un évènement visuel qui change totalement l’aspect du paysage.

Bloc Paysage pose la question de l’usage du livre bien évidemment puisqu’il s’apparente plutôt à une oeuvre d’art manipulable, mais pousse aussi la réflexion sur l’abstraction du paysage. Mon questionnement sur l’horizon comme déclencheur mental de l’image du paysage prend ses racines dans ce genre de projets. En effet, la technique d’impression précise et le rendu sans coutures du dégradé offset offrent une qualité incroyable à la couleur appliquée par la tranche. Avec évidence je pense à la brume, aux matins d’hiver, le ciel encore sombre et bleuté qui s’éclaire du soleil matinal.

35 L’artiste fait également référence à une discipline de dessins sur tranches appelée le fore edge painting.

36 Le sublime est un concept philosophique antique radicalisé par Kant, il dit : « La nature est ainsi sublime dans ceux de ces phénomènes, dont l’intuition suscite l’Idée de son infinité » (Critique de la faculté de juger, Section I, livre II, §26, p94).

37 Thibault Brunet réalise en 2019 un livre d’artiste appelé Ault, bloc de papier noir grisé, creusé par le laser dans sa tranche, l’objet réplique un flanc de falaise scanné. Il est aussi ici question de graver, de fixer le paysage directement dans l’objet, comme si il était un condensé d’un lieu narré par le livre. L’image investit l’espace et la matérialité.